Conduite des engins de levage et manutention : précautions à prendre

En tant qu’employeur, vous avez l’obligation d’assurer la santé et la sécurité au travail de vos collaborateurs. Pour cela, vous devez toujours raisonner par anticipation, et prévenir les risques en mettant en place des actions de prévention.

Les engins de manutention et de levage sont des machines qui peuvent être très dangereuses si elles ne sont pas maîtrisées et utilisées à bon escient.

C’est pourquoi vous devez vous montrer très vigilant quant à leur utilisation par vos collaborateurs.

formation autorisation de conduite

En tant qu’employeur, vous devez donc vous assurer :

  • que les engins sont en bon état de fonctionnement (système de protection contre le retournement, état de la ceinture de sécurité, système de visualisation et de signalisation marche arrière, protection contre les chutes d’objets…). Pour cela vous devez procéder aux Vérifications Générales Périodiques tous les 6 mois. Ces V.G.P sont obligatoires et sont consignées sur le carnet d’entretien. Vous pouvez être sanctionné en cas d’absence de VGP sur vos engins.
  • Que les équipements et accessoires utilisés sur les engins (comme les élingues, les chaînes…) sont en bon état,
  • Que les engins utilisés sont appropriés aux tâches demandées,
  • Que vos salariés sont aptes médicalement à conduire les engins de manutention et levage (visite médicale obligatoire préalable),
  • Que les personnes qui conduisent les engins ont reçu la formation adéquate et maitrisent vraiment la conduite en sécurité des machines. La formation doit être actualisée chaque fois qu’il vous paraît nécessaire (en fonction de vos observations sur leur conduite). Les formations CACES® sont un excellent moyen de s’assurer que les personnes ont réellement intégré toutes les notions de conduite en sécurité (via les examens théoriques et pratiques).
  • Que les conducteurs connaissent les lieux d’intervention, les conditions et consignes de circulation.

En tant qu’employeur, vous devez également délivrer une autorisation de conduite à vos salariés pour les engins suivants :

  • chariots automoteurs de manutention à conducteur porté,
  • engins de chantiers,
  • plates-formes élévatrices mobiles de personnel – PEMP,
  • grues auxiliaires de chargement de véhicules,
  • grues à tour et grues mobiles.

Voir un exemple d’autorisation de conduite >

Suivez-nous sur les réseaux !