Obligation de formation de secourisme en entreprise

Quelles sont les obligations prévues par le Code du travail en matière de secourisme pour l’entreprise ?

La première obligation de l’entreprise – via l’article L4121-1 et L4121-2 5° du Code du Travail, est d’assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

La loi n°76-1106 du 6 décembre 1976, relative au développement de la prévention des accidents de travail, donne l’obligation aux entreprises de former certains de ses salariés à la sécurité. L’objectif est que la personne formée veille à sa propre sécurité comme à celle des autres, et qu’il puisse intervenir en cas d’accident.

Il appartient donc à chaque employeur d’organiser une formation aux gestes qui sauvent (formation de secouriste). C’est une obligation légale qui intègre la notion de prévention des risques – vitale pour chaque entreprise.

La réglementation impose notamment la présence constante d’un secouriste :

  • dans tous les ateliers où sont effectués des travaux dangereux,
  • sur tous les chantiers occupant à minima 20 personnes pendant plus de 15 jours.

Combien faut-il de personnes formées aux gestes qui sauvent dans l’entreprise ?

Quel que soit la taille de l’entreprise, il est conseillé d’avoir au minimum une personne formée aux gestes qui sauvent. L’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) recommande un pourcentage de 10 à 15% de la masse salariale.

formation premiers secours

Un jour de formation pour apprendre à réaliser les gestes de premiers secours, se rendre utile et surtout augmenter les chances de s’en sortir pour la ou les victime(s), le temps que les secours arrivent. 

Chacun de nous peut sauver des vies !

Quel est vraiment le rôle du secouriste dans l’entreprise ?

Le secouriste est un membre du personnel, volontaire ou désigné, pour porter secours en cas d’accident. Il a la responsabilité de dispenser les gestes de premiers secours en cas d’accident dans l’entreprise, en attendant l’arrivée des secours spécialisés. Le secouriste connaît donc l’emplacement du matériel de secours, son fonctionnement et s’assure régulièrement du bon état de ce matériel. Il informe sa hiérarchie s’il y a un dysfonctionnement sur un appareil, s’il manque du matériel, etc.

La formation aux Gestes qui Sauvent permet de maîtriser l’ensemble de la procédure de secourisme, depuis l’analyse de la situation, l’alerte à donner aux secours spécialisés, et les premiers gestes à effectuer pour sécuriser la zone, et assister la victime.

La première action du secouriste  est de protéger la zone de l’accident et donner l’alerte aux secours spécifiques.

Pour cela, il doit être capable d’analyser au mieux la situation.

Pour protéger le lieu de l’accident, le secouriste ne doit pas prendre d’initiatives inutiles afin d’éviter le « sur-accident ».

S’il reste un danger, celui-ci doit être supprimé (par exemple : couper l’électricité),

Si le danger ne peut être supprimé, il ne faut pas approcher et surtout empêcher l’accès à la zone dangereuse (exemple : en cas de fuite de gaz).

Les informations de base à communiquer aux secours contactés sont :

  • le numéro de téléphone d’où l’on appelle,
  • la nature de l’accident et les dangers éventuels qui perdurent,
  • la localisation exacte de l’accident (adresse, description lieu…),
  • le nombre de personnes blessées ou en danger,
  • la description de l’état des blessés et les premiers gestes effectués.

Si le service de secours donne des instructions, le secouriste doit s’y conformer.

Être formé aux Gestes qui Sauvent,

c’est se rendre utile, sauver une vie – voire des vies, en portant assistance.

Quels sont les cas de figures abordés dans la formation ?

Durant la formation, le secouriste va apprendre à intervenir dans les cas médicaux suivants :

  • La victime est inconsciente
  • L’arrêt cardiaque et utilisation d’un défibrillateur
  • Les hémorragies
  • L’étouffement
  • Les douleurs dans la poitrine
  • Les brûlures
  • Les plaies
  • Les fractures

Nous organisons des journées de formation de 7 heures, par groupe de 12 personnes maximum – en Inter ou en Intra, selon les besoins de l’entreprise. 

La formation Gestes qui Sauvent est prise en charge par votre OPCA.

Une attestation de formation aux Gestes qui Sauvent est ensuite remise à chaque participant.

Source vidéo : Un documentaire de « Collectif d’auteurs »

Pour compléter cet article, nous vous invitons à télécharger la brochure ed6298 de l’INRS >

Suivez-nous sur les réseaux !